Les animaux & les expressions françaises…

Les français adorent les expressions et en particulier celles mettant en scène des animaux. Il en existe des dizaines et toutes les lister serait un peu fastidieux.

En voici 5 très populaires :

Ça ne casse pas trois pattes à un canard : Mais quelle idée ! Il est bien connu qu’un canard n’a pas trois pattes. L’explication la plus probable est assez simple : ces anatidés n’ayant que deux pattes, vouloir lui en casser une troisième relèverait du miracle. « Ça ne casse pas trois pattes à un canard » veut donc dire que ça n’a rien d’exceptionnel.

Donner sa langue au chat : Quand les français renoncent à trouver la solution à une énigme, ils préfèrent donner leur langue au chat pour obtenir la réponse. Autrefois, ces félins étaient représentés comme gardiens de secrets. Leur confier notre langue pour la récupérer ensuite permettrait d’avoir la clé du savoir.

 

Y’a pas de lézard : Ici, le lézard ne fait pas partie du monde animal mais du monde musical. Il fait référence au sifflement parasite qui s’incruste sur une bande-son lors d’un enregistrement. Celui-ci oblige donc les musiciens à recommencer. Quand il n’y a pas de lézard, il n’y a donc pas de problème, tout va bien !

Etre bête comme un âne : Plusieurs théories existent sur l’origine de cette expression mais elles font toutes référence aux bonnets que portaient les mauvais élèves au fond de la classe. Etre bête comme un âne se dit pour se moquer de quelqu’un que l’on pense être très bête.

(C) Amélie Pepin

C’est chouette : Au moyen-âge, les chouettes avaient la réputation de porter malheur mais étaient considérées comme très propres et soignées. Elles étaient signe d’élégance. Une chouette personne était une personne élégante et belle. A présent, cela peut aussi bien se traduire par « c’est beau » que « c’est sympa ».

Você pode gostar...

Deixe uma resposta

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *